Le slam ou la poésie d’aujourd’hui. (1ère partie)

Si nous avons tous au moins une fois entendu parler du Slam, peu d’entre nous connaissent réellement ce genre.  

Coup de projecteur sur cette poésie contemporaine.

Né dans les années 1980 à Chicago, il ne traverse l’Atlantique qu’en 1990. Le slam de part son étymologie  (a slam = une claque en américain) souhaite toucher, émouvoir ses auditeurs. Il souhaite donner de l’importance aux mots, à la manière de la poésie. Cependant, le slam ne suit pas les codes de celle-ci : Pas de rimes nécessaires, pas de pieds, pas de vers,  simplement un texte court, déclamé accapella. Voilà le slameur libre de se lancer dans un discours improvisé ou récité. Le slam se définirait alors plus comme une poésie du moment présent.

Pour slamer vous avez deux possibilités: vous inviter sur une scène libre, ou participer à un tournoi.

Ce n’est que depuis les années 2000 que le slam se développe en France avec la création de nombreuses scènes. Et c’est en 2003  que Grand Corps Malade fait son apparition sur la scène française en remportant notamment les premiers grands tournois. C’est lui, qui va populariser le slam en France, en le faisant sortir des bars et cafés parisiens.

Découvrez le slam avec Grand Corps Malade et ses Voyages en Train.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s